Rester actif durant la pandémie du Covid-19

woman-doing-push-ups-2780762

En cette période de crise, nous sommes conscients qu’il est difficile de rester actif, surtout en quarantaine. Cette capsule a pour but de vous aider à poursuivre votre entraînement à la maison en vous inspirant des objets et des meubles autour de vous.

 

En effet, il n’est pas nécessaire d’avoir des poids et des machines pour faire un bon entraînement. Ce qu’il vous faut par contre, c’est de l’imagination! Utilisez vos meubles à leur pleine capacité, votre table, votre divan, vos escaliers… tout est possible, pourvu que ce soit solide et sécuritaire. Voici quelques idées supplémentaires qui pourront sans doute vous inspirer pour votre prochain entraînement :

 

Escaliers : Excellent pour l’entraînement cardiovasculaire, les mollets, les squats à une jambe et les push up inclinés. Si vous avez des escaliers avec des espaces ouverts entre les marches, vous pouvez même faire des chin up!

 

Divan : Parfait pour le hip thrust ou le pont avec les talons sur le divan. Quoiqu’un peu mou pour les push up, il peut toujours vous dépanner!

 

Chaise : Très bien pour les squats réguliers et à une jambe, les lunges, les adducteurs (intérieurs des cuisses) et les dips (triceps).

 

Il existe aussi une panoplie d’exercices à faire au sol comme le superman, les planches et les leg raise. Les muscles les plus difficiles à entraîner à la maison sont surtout ceux du dos et ceux nécessaires pour tirer. Il peut donc être pertinent de vous procurer des sangles de suspensions de type TRX qu’on met dans un cadre de porte ou, tout simplement, des bandes élastiques!

 

Il est important d’être actif durant la quarantaine pour prendre soin de votre corps et de votre esprit! On vous encourage aussi à terminer votre entraînement par une séance de méditation!

 

Bon entraînement!

 

MISE EN GARDE : En cas de douleur, les exercices que vous faites ne doivent pas augmenter vos symptômes suivant l’entraînement. Si c’est le cas, diminuez votre nombre de répétitions, la charge ou cessez l’exercice est en cause. Ces suggestions d’exercices ne remplacent pas les exercices qui vous ont été personnellement prescrits par un kinésiologue ou un physiothérapeute.

 

Valéry Pelletier

B.Sc. Kinésiologue/TRP

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Courriel

AUTES CONTENUS DE KIN-OPTION:

Autres articles

PRÊT à BOUGER ?​

ENGAGEMENT

Optimiser l'engagement des employés et favoriser la cohésion d'équipe par nos programmes de leadership

MOTIVATION

Motivez votre équipe de travail à bouger grâce à nos activités de groupe dynamiques et nos défis sportifs personnalisés.

MARQUE EMPLOYEUR

Renforcez votre marque employeur avec des initiatives de santé et bien-être au sein de votre organisation

Contact